Nous constatons une vrai prise de conscience de la part des entreprises pour le bien-être en entreprise , le bien-être des employés, qui a un impact non négligeable sur  la motivation, le plaisir de travailler et ainsi, la performance en entreprise. Les entreprises ont donc tout à y gagner à investir dans ce secteur du bien-être en entreprise.

Le marché du bien-être dans les entreprises dans le monde

Alors que le coût des maladies liées au stress au travail représente entre 10 et 15% de la performance économique globale, l’intérêt des entreprises pour le bien-être de leurs employés a augmenté de 6,4% entre 2013 et 2015; le marché représente $43,3 milliards aujourd’hui. Nous constatons, néanmoins, que cette dépense concerne pour les deux tiers l’Amérique du Nord avec $16,2 milliards et l’Europe avec $16,1 milliards et ne représente que 9,5% des effectifs (Selon le Global Wellness Institute). C’est donc un marché prometteur, en terme d’opportunité de croissance.

Le marché du bien-être dans les entreprises en France

Il existe une vraie prise de conscience de la part des entreprises en France. Les syndicats et les médias ont observé, depuis une dizaine d’années, une vrai inquiétude autour du stress et du mal-être au travail.

En France, selon L’indice de bien-être au travail, en 2013 le mal-être a coûté 13 500 euros par salarié, et par an aux entreprises, soit «une perte annuelle au niveau national de 200 milliards d’euros « .

D’après une étude faite, il y a une douzaine d’année déjà, avec l’institut Great Place to Work, les trois principaux critères de qualité de vie au travail sont la fierté d’appartenir à l’entreprise, la confiance des salariés envers leurs managers, et la convivialité qui permet de travailler dans une atmosphère chaleureuse.

C’est pourquoi, de nombreuses entreprises se sont emparées de ce business. En effet, le premier salon consacré au bien-être en entreprise, Vitaelia, s’est déroulé l’année dernière, et a rassemblé 3000 visiteurs et 80 exposants.

Parmi les initiatives proposées, la startup Yoomov propose des équipements qui permettent de travailler tout en marchant. Orange qui a été touchée par une vague de suicides en 2009-2010, est plus que jamais soucieuse du bien-être de ses employés. C’est pourquoi, elle propose aux employés qui le souhaitent, de mettre en place des projets créatifs, dans le but d’exprimer leur art au travail. Le télétravail est également une amélioration dans les initiatives proposées par Orange, dans le cadre de la qualité de vie au travail. Par ailleurs, le « mode agile », permet, sur un rythme hebdomadaire régulier, de réunir les salariés avec leur manager afin d’identifier les points bloquants et trouver des solutions ensemble.

Ensuite d’autres initiatives peuvent être proposées : luminothérapie, espaces agiles avec un sentiment du “comme à la maison”, sans bureau fixe pour les employés, des séminaires en centre équestres, team building Digital Detox …

Soyons vigilents, néanmoins, à ce que toutes ces initiatives ne soient pas seulement un vernis pour pallier à un mal être plus profond en entreprise.
Pour Guillaume Aper, le président de l’Association Française de communication interne (AFCI) l’industrie du bien-être ne doit pas masquer le réel mal-être des employés. « On ne prend pas le temps de parler de son travail. Les salariés et les dirigeants devraient davantage échanger sur les difficultés rencontrées, pour que ne s’installe pas la souffrance « , estime-t-il.

Label, collectifs, nouveaux métiers autour du bien-être en entreprise …

De nouveaux labels, de nouveaux métiers sont créés autour de cette dynamique du bien-être en entreprise, et c’est le cas de HappyAtWork, les LabRH et les Chief Happiness Officer, HappyThec etc….

HappyAtWork

Le label “HappyatWork” a établi, en 2017, un classement des entreprises où la qualité de vie en entreprise est la meilleure. De plus en plus d’entreprises expérimentent le bonheur au travail, avec pour certaines, des résultats plutôt convaincants.184 entreprises ont été labellisés HappyAtWork, sur la base des 3300 entreprises et 28000 salariés qui ont participé à l’enquête. Parmi les 186 entreprises labellisées, 71,2% des collaborateurs se sentent heureux au travail, contre 56% en moyenne, dans les entreprises. Cette étude est basée sur 18 questions portant sur six thèmes (progression professionnelle, environnement stimulant, management & motivation, salaire & reconnaissance, fierté et plaisir…).
Plus d’infos sur : https://happy-at-work.org/

Les Lab RH

Le Lab Rh a pour ambition et pour souhait de devenir le pôle mondial privé de compétitivité pour l’innovation RH et l’intelligence collective.
Le lab RH se veut être le centre de l’innovation RH, où se rencontrent les startups, entreprises, acteurs institutionnels, organisations, dans une logique de réflexion et de partage autour du sujet de l’amélioration de la qualité de vie des employés dans l’entreprise.
Plus d’infos : https://www.lab-rh.com/

Le Chief Happiness Officer

les “CHO” fait partie de ces nouveaux métiers nés dans la Silicon Valley, qui commencent à émerger en France. On les retrouve surtout dans les start-up et les entreprises du Digital, secteur dans lequel il y beaucoup de débauche. Par ce biais, les employeurs pensent pouvoir fidéliser leurs employés et éviter qu’ils ne partent.

Le métier de CHO commence à pénétrer tous les types d’activités et de structures de la « vieille économie ». La fonction compte une vingtaine d’occurrences en France sur LinkedIn.

Ce métier de CHO consiste à s’assurer que les salariés sont heureux au travail, dans l’optique très claire, selon laquelle, un collaborateur heureux est plus impliqué et plus efficace dans son travail. L’entreprise a donc tout à y gagner !
Plus d’infos sur : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chief_happiness_officer

Webzine My happy job

Sur le webzine du bien-être au travail, nous retrouvons toutes sortes d’articles liés au bien-être au travail : actualités, témoignages inspirants, initiatives positives, conseils pratiques, esquisses du monde professionnel de demain etc… Leur mission est de passer au crible la qualité de vie au travail sous toutes les coutures !
Plus d’infos sur : http://www.myhappyjob.fr/

Dans un prochain article je vous parlerai des acteurs du digital qui surfent sur cette ère du bien-être en entreprise.

Share This